Utilisés pour le financement des besoins professionnels, corporels ou incorporels, les prêts professionnels ou prêts d’investissement sont remboursables chaque mois ou tous les trois mois avec des intérêts fixes, variables, indexés ou réglementés. Ils sont accordés sur une durée qui peut varier de trois à sept ans selon le type d’objet à financer.

Éléments essentiels pour la constitution d’un plan de financement

Pour obtenir un crédit investissement au sein d’une banque, il faut établir un plan de financement. Il sera utilisé en complétion aux dossiers que vous devrez présenter à votre chargé clientèle à la banque. Il inclut généralement la définition précise du coût total de l’investissement et le calendrier de paiement de ces dépenses avec l’incidence de la TVA : devis, factures pro forma, etc. Puis, il doit renfermer le plan de financement et une tenue de comptabilité des dépenses que vous projetez de dépenser. Pour le former, vous devez vous baser sur l’agencement de votre bilan ou de votre trésorerie. Le plan de financement doit aussi comporter un aperçu du montant des financements que vous requérez de votre banque. Maintenant, vous devez préparer un compte de résultat prévisionnel

Préparations d’un compte de résultat prévisionnel.

Pour déterminer vos possibilités de remboursement moyennes, vous devez établir un compte de résultat afin de servir de repère vu qu’il illustre votre niveau d’activité actuel et futur via des comptes de résultat prévisionnels. Pour le former, il faut procéder au dressage d’une prévision sur cinq ans. Vous pourrez vous baser sur votre compte de résultat annuel. En parallèle, il faut anticiper année par année les revenus et les charges d’exploitations prévues. Ce calcul vous permettra de connaitre le montant que vous pourrez verser pour le remboursement.

Mettez toutes les chances de vos côtés

Il vous reste à optimiser vos chances d’obtenir le crédit et de vous préparer à l’entretien. Votre objectif principal reste de convaincre le banquier qu’il a en face de lui un client fiable. Mis à part la présentation d’un dossier complet, vous avez à votre disposition des documents et vous devez prouver que vous maîtrisez son contenu sur les bouts du doigt. Soyez de ce fait prêt à justifier toutes les données que vous y avez mises. En parallèle, vous devez aussi démontrer à votre conseiller que vous connaissez bien sa banque. Vous devrez par la suite défendre les besoins de votre entreprise pour aider le professionnel qui se chargera de votre dossier à cerner le type de crédit d’investissement dont vous avez besoin. Une fois que vous lui aurez déterminé vos besoins en financement, il pourra évoquer le mode de financement le plus approprié pour votre projet : à court, moyen ou long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *